Vidéo choc: le Roi de l’Arctique à l’agonie devient sur le Net le symbole du réchauffement climatique!

Souvenez-vous déjà en 2015 de cette photographie qui faisait le tour du monde, celle d’un ours blanc rachitique prise sur l’archipel norvégien du Svalbard par la photographe Kerstin Langenberger. Ce 05 décembre 2017, le célèbre et talentueux photographe Paul Nicklen a capté un cliché identique d’un ours polaire extrêmement maigre sur l’île de Baffin au Canada, luttant semble-t’il contre la faim et la survie; à moins que celui-ci ne soit malade (nécessitant une autopsie)… Des images récentes d’ours blancs prises par le photographe animalier Patrick Reader montrent aussi que les ours polaires s’adaptent autrement au changement climatique

Ainsi, cet ours polaire à l’agonie devient sur le Net et dans la Presse le symbole du réchauffement climatique! De la musique sombre et oppressante est utilisée dans la vidéo ci-dessous pour alerter le monde sur l’impact que le réchauffement climatique a sur le Roi du Grand Nord… Si rien n’est fait pour lutter contre l’émission de gaz à effets de serre, ces images exceptionnelles pourraient très vite devenir la norme!

Force est de constater que Notre planète va mal, la banquise de l’océan arctique n’existera plus, la calotte glaciaire du Groenland fond à vive allure, plusieurs espèces (et l’homme aussi) aux 4 coins du monde sont mises à rude épreuve…à moins que nous décidions tous d’agir ensemble…

Voici ici quelques pistes de solutions parmi tant d’autres >>

Paul Nicklen via Instagram, ours polaire, Terre de Baffin, Canada

 

My entire @Sea_Legacy team was pushing through their tears and emotions while documenting this dying polar bear. It’s a soul-crushing scene that still haunts me, but I know we need to share both the beautiful and the heartbreaking if we are going to break down the walls of apathy. This is what starvation looks like. The muscles atrophy. No energy. It’s a slow, painful death. When scientists say polar bears will be extinct in the next 100 years, I think of the global population of 25,000 bears dying in this manner. There is no band aid solution. There was no saving this individual bear. People think that we can put platforms in the ocean or we can feed the odd starving bear. The simple truth is this—if the Earth continues to warm, we will lose bears and entire polar ecosystems. This large male bear was not old, and he certainly died within hours or days of this moment. But there are solutions. We must reduce our carbon footprint, eat the right food, stop cutting down our forests, and begin putting the Earth—our home—first. Please join us at @sea_legacy as we search for and implement solutions for the oceans and the animals that rely on them—including us humans. Thank you your support in keeping my @sea_legacy team in the field. With @CristinaMittermeier #turningthetide with @Sea_Legacy #bethechange #nature #naturelovers This video is exclusively managed by Caters News. To license or use in a commercial player please contact info@catersnews.com or call +44 121 616 1100 / +1 646 380 1615”

A post shared by Paul Nicklen (@paulnicklen) on

 

Autres infos:

– Photographies d’ours polaires de Patrick Reader: est-ce que le Roi de l’Arctique devient végétarien pour survivre au réchauffement ?

– Patrick Reader présente « Feel inspired by enchanting Svalbard » dans le magazine Top of the World!

– En images: ours blanc et banquise de l’océan arctique photographiés par Patrick Reader!