Photographies d’ours polaires de Patrick Reader: est-ce que le Roi de l’Arctique devient végétarien pour survivre au réchauffement ?

Traditionnellement, la nourriture préférée des ours polaires sont les phoques marbrés ou barbus qu’ils retrouvent couchés sur la banquise. Le Roi de l’Arctique mange aussi des carcasses de bélougas, de morses, de baleines boréales…Ils sont les animaux qui consomment le plus de graisses dans le règne animal ayant besoin de 50 à 60 phoques par an pour survivre.

Au fur et à mesure des étés arctiques, la glace est malheureusement de moins en moins présente, les phoques sont en déclin, ce qui poussent le plantigrade à se nourrir d’oiseaux, d’oeufs, d’algues, d’ombles arctiques, de baies et même de dauphins. Force est de constater que le prédateur blanc use de sa créativité pour survivre!

Les 2 superbes photos ci-dessous prises par le photographe animalier Patrick Reader offrent des observations inhabituelles d’ours polaires: elles nous montrent qu’ils s’adaptent face au réchauffement de l’Arctique (disparition progressive de la banquise) en ciblant de nouvelles sources d’alimentation.

La première image fût prise en septembre 2014 devant le glacier Raudfjorden au Nord du Svalbard.

Cet imposant ours venait de manger un dauphin à bec blanc qui n’est pourtant pas sa nourriture de prédilection.

 

Image ours polaire, photo ours blanc, dauphin à bec blanc, Patrick Reader Photography, Arctic05, observation polaire, Svalbard, Arctique norvégien, les ours et la nourriture, banquise, réchauffement climatique

 

La deuxième photo fût prise en juin 2017 dans la magnifique baie de Fjortende Julibukta du fjord de Krossfjorden à l’ouest du Svalbard.

Ce jeune ours polaire venait de jouer, de mordiller et de sucer des algues. Et pourtant, les algues et la végétation terrestre sont aussi loin d’être ses aliments préférés!

 

Photo ours polaire, Patrick Reader, ursus maritimus, Arctic05, ours au Svalbard, ours au Spitzberg, algues, Grand Nord, norvège, faune arctique, image ours blanc, banquise et ours

 

Pouvons-nous ainsi conclure que l’ours polaire devient maintenant végétarien? Non, bien sur! Toutefois, cela peut vouloir indiquer que les algues leur offrent un complément en minéraux et en nutriments.

De plus, leur abilité à trouver de la nourriture et à developper de nouvelles stratégies de chasse sont essentiels à la survie de l’éspèce!

Posons-nous alors la question de savoir si ce nouveau type de nourriture sera suffisant pour sauver le symbole de l’Arctique?

Autres infos:

Article sur les merveilles du Svalbard écrit par Patrick Reader >>

Photos de Patrick Reader via Facebook >>

This post is also available in: Anglais

  • Catégories

  • ARCTIC 4 EVER

  • Archives