Les glaces polaires et le rôle de l’homme…

Nouvelle publication de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique : « Les glaces polaires et le rôle de l’homme dans l’atmosphère », par Roland Souchez.



« … Dans ce mémoire, Roland Souchez envisage les relations entre les glaces polaires et l’évolution de la composition de l’atmosphère à l’origine de changements climatiques. Dans les divers chapitres, les glaces apparaissent tantôt comme subissant ces changements, tantôt comme acteurs des modifications de notre environnement ou comme mémoires de celui-ci.


Les observations et les mesures constituent les piliers de l’ouvrage dans lequel l’étude de l’évolution du climat par la modélisation n’est pas abordée. L’approche s’effectue principalement par l’analyse chimique et priorité est mise sur l’exploitation des données isotopiques car c’est dans ce domaine que l’auteur s’est spécialisé.


Un choix a été opéré au profit de questions relevant de l’actualité. Ainsi, l’auteur traite-t-il des émissions de gaz à effet de serre suite à la dégradation des glaces présentes dans le sol, et, en utilisant des informations stockées dans les glaces, du rôle des suies et de l’influence des composés azotés liés à l’agriculture dans l’évolution actuelle du climat.


Les changements rapides de l’environnement arctique, que ce soit l’évolution de la banquise ou celle de la calotte glaciaire du Groenland, sont analysés. L’ouvrage s’intéresse également aux archives glaciaires plus anciennes qui fournissent des informations de première importance sur les facteurs naturels des changements climatiques. Ainsi, le passage du Dernier Glaciaire à la période holocène dans laquelle nous vivons fait-il l’objet d’un chapitre.


Au total, on comprendra pourquoi on est entré dans une ère nouvelle qui impose des décisions globales.


R. Souchez est membre de l’Académie royale de Belgique et ancien Directeur de la Classe des Sciences. Docteur de l’Université libre de Bruxelles, il y a été professeur ordinaire et Doyen de la Faculté des Sciences. Il s’est en outre vu confier la tâche de Commissaire général de l’université.


R. Souchez s’est spécialisé en glaciologie des régions polaires en étudiant tout particulièrement la composition isotopique des glaces comme marqueur de caractéristiques de notre environnement. Ses recherches ont été publiées dans les meilleures revues internationales comme Nature, Science, Journal of Geophysical Research ou Geophysical Research Letters. Il a également écrit deux livres : Les glaces polaires et Ice composition and glacier dynamics.


Plusieurs missions en Antarctique, notamment avec l’U.S. Antarctic Research Program, lui ont valu la désignation par l’U.S. Board on Geographic Names d’un « Souchez Glacier » dans la Chaîne Transantarctique. Il a également travaillé dans l’Arctique canadien avec le Service Géologique du Canada et au Groenland avec des universités britanniques. R. Souchez a joué un rôle actif dans les programmes européens de forages profonds dans la glace au Groenland (projet GRIP) et en Antarctique (projet EPICA). Comme membre du steering committee de ce dernier projet, il a reçu le prix Descartes de l’Union européenne. Ses enseignements ne se sont pas limités à la Belgique; il a été professeur invité aux États-Unis, au Canada et en France. Il a reçu la Chaire Francqui à l’Université de Louvain où il a d’ailleurs enseigné pendant deux années.


Continuant à être actif bien que retraité, il a décidé d’écrire ce mémoire qui tient compte des résultats les plus récents en la matière… plus d’info >>  » 

  • Catégories

  • ARCTIC 4 EVER

  • Archives