RTL-TVI, une Vérité qui Dérange et…

Film ce samedi 5 décembre 2009 sur votre chaîne belge RTL-TVI dès 20h45 « Une Vérité qui Dérange » suivi du documentaire « making of film – Loup de Nicolas Vanier ».




« …Le compte à rebours a commencé et l’humanité est assise sur une véritable bombe à retardement. D’après certains scientifiques, il nous reste à peine une dizaine d’années pour changer nos comportements et éviter une catastrophe planétaire… Après l’échec de l’élection présidentielle de 2000, Al Gore, l’ancien vice-président des USA, se consacre à la lutte contre le réchauffement climatique. Il sillonne le monde entier, où il met en lumière le travail de la quasi-unanimité des scientifiques s’accordant sur les conséquences du réchauffement global de la Terre. Le documentaire décrit ces conséquences catastrophiques que le changement du climat risque de provoquer, si la production humaine de gaz à effet de serre n’est pas réduite de manière significative… Ainsi, un dérèglement majeur du système climatique entraînerait des perturbations météorologiques extrêmes, des inondations, des longues périodes de sécheresse voire même des vagues de chaleur meurtrières… Au lieu de sonner le tocsin de l’apocalypse, ou encore de céder à une certaine morosité, ce documentaire relaye à la fois l’action et le combat passionné d’un homme, qui avant tout cherche à persuader ses concitoyens de réagir face à cette crise… »


« …Loup, une fiction au coeur de la nature… Nicolas Vanier propose pour la première fois une véritable fiction : un hymne à la nature, tourné avec la complicité d’un peuple encore épargné. Auteur de plusieurs documentaires, récits et romans, Nicolas Vanier tourne avec « Loup » une nouvelle page de sa vie d’aventurier. Avec son ami et producteur Jean-Pierre Bailly, qui avait produit « Le dernier Trappeur », il signe un conte onirique et émouvant qui se déroule sur la terre des Evènes. Une aventure que Nicolas souhaitait sans artifices : « Cette fiction a été tournée dans les conditions du réel. Nous avons travaillé avec les vrais nomades éleveurs de rennes, dans leur cadre de vie. C’est un lieu que je connais puisque j’ai passé pratiquement un an avec les Evènes et leurs troupeaux. Pour le film, j’ai donc sollicité deux clans d’une vingtaine de personnes, avec lesquels j’ai noué des liens d’amitié. Ils sont l’âme de l’histoire. Les quelques comédiens qui sont venus se joindre aux Evènes ont passé un mois à leurs côtés avant le tournage pour se familiariser avec leur mode de vie, apprendre à monter les rennes, à manier le lasso et adopter leurs postures. Par la force des choses, par -50°C, ils sont devenus des Evènes… »

  • Catégories

  • ARCTIC 4 EVER

  • Archives