08/12, journée d’action pour le climat!

Une mobilisation aura lieu le 8 décembre 07 un peu partout dans le monde afin d’interpeller les membres de la conférence des Nations Unies à Bali  – Indonésie qui se pencheront du 3 au 14 décembre 07 sur la problématique du climat.


Vous pouvez découvrir sur  www.globalclimatecampaign.org les informations relatives aux organisations par pays qui participent à cette journée de mobilisation –  cliquez ici: Australia >> –  Belgium >> Canada >> Finland >> France >> – Germany >> Italy >> New Zealand >> – Senegal >> – South Africa >> –  South Korea >> Turkey >> – UK >> United Arab Emirates >> – USA >> & bien d’autres – cliquez ici >> 



Il est rapporté sur le site de la Belgique « … Du 3 au 14 décembre 2007, se tiendra à Bali (Indonésie) une conférence des Nations Unie consacrée au climat, ceci afin de préparer l’après-Kyoto, en 2012.


Durant cette conférence, la communauté internationale devra prendre des décisions sur la future politique à suivre en matière de lutte contre le réchauffement climatique.


Nous avons donc décidé d’agir et de nous mobiliser afin d’exhorter nos décideurs politiques à prendre leurs responsabilités en adoptant des mesures structurelles volontaristes qui respectent le développement durable, la justice, l’équité sociale, la démocratie et la solidarité.


Les mesures actuelles ne sont pas suffisantes si nous voulons éviter que se produise une catastrophe climatique.


C’est la raison pour laquelle nous joignons nos efforts pour une mobilisation réclamant un protocole fort destiné à lutter contre le réchauffement du climat.


Il est capital de limiter le réchauffement planétaire moyen à 2°C par rapport à la période pré-industrielle, seuil au-delà duquel les conséquences seront dramatiques et irréversibles. Un tel objectif ne pourra être atteint qu’en réduisant drastiquement et rapidement l’émission des gaz à effet de serre. Ces émissions, au niveau mondial, devront être réduites de moitié d’ici 2050.


Etant donné leur part de responsabilité, les pays industrialisés doivent aller un pas plus loin et atteindre des réductions par rapport à leur taux d’émission actuel d’au moins 30% d’ici 2020 et 80% pour 2050. Ces réductions d’émissions ne peuvent plus attendre.


La réduction des émissions ne peut cependant pas se faire au prix de la justice sociale au niveau global et local. L’énergie est un droit fondamental. Les fonds publics doivent aller vers l’isolation des vieilles habitations et vers les transports en commun pour garantir une mobilité accessible et étendue à chacun. Sur le plan international, on a découvert au Sud les plus terribles conséquences de changement climatique. Les pays industrialisés doivent soutenir les pays en voie de développement pour qu’ils s’inscrivent également dans un accord de climat mondial… »