Réchauffement climatique: les vérités qui dérangent…

Achetez le TéléMoustique du 09/05/07, numéro 4241 – interview d’Al Gore, Nicolas Hulot…Excellente lecture…  



« …Les changements climatiques sont là! Les politiques n’en parlent pas? Quand, grâce à nous, deux millions de Belges auront vu le film d’Al Gore, cela pourrait bien changer…Mais pas question de fuir nos responsabilités individuelles de citoyens sous prétexte d’une mollesse politique. Le changement viendra surtout de la base. C’est ce que nous disent en cour les spécialistes: la lutte contre le réchauffement est notre devoir, à chacun. « Il s’agit d’une question morale! Nous avons les moyens de résoudre le problème », tonne Al Gore (voir aussi p. ???). « L’avenir climatique est vraiment entre nos mains, renchérit Jean-Pascal van Ypersele. Il dépend des décisions qui sont prises ces jours-ci, qui seront prises dans les années qui viennent, par chacun d’entre nous, à tous les niveaux de responsabilité: citoyen, acteur économique, décideur politique. Tout le monde a une part de responsabilité….Nous sommes tous responsables, donc. Mais certains plus que d’autres. Nous, les Belges, par exemple! Les habitants des pays développés ont les taux d’émissions les plus élevés. En moyenne, un Terrien émet chaque année cinq tonnes de CO2 (principale cause de l’effet de serre et donc, du réchauffement climatique). En Belgique, c’est 12 tonnes par an et par habitant! Et il est trop facile de rejeter la faute sur les industries uniquement. Les principaux postes produisant du CO2 sont le secteur résidentiel et tertiaire (20 %) et les transports (18 %)! « Les gouvernements qui se sont engagés à Kyoto encouragent les citoyens en prenant des normes (panneaux solaires, isolation. ). Mais ceux qui prennent la décision, ce sont quand même les propriétaires. » rappelle Jean-Pascal van Ypersele. « On compte sur tout le monde! Les choix de chacun sont très importants!… »