Les populations d’ours polaires en danger…

Des études menées par la NASA en collaboration avec le « Canadian Wildlife Service » montrent que des changements dans les eaux glacées – dus au réchauffement climatique – peuvent affecter les populations d’ours polaires dans cinq régions: le baie de Baffin, Davis Strait, Foxe Basin et dans l’ouest et l’est de la baie d’ Hudson.



=> Que remarque t’on en été:


* « … que les ours se réfugient sur terre et utilisent leur réserve de graisse jusqu’au moment où la glace revient…


* qu’ à l’ouest de la baie d’Hudson, une diminution de la période de chasse durant le printemps chez les femelles se constate et est probablement à l’orgine de la diminution du poid moyen de ces ours. Vu que les femelles deviennent plus fines, leurs abilités à reproduire et à garder leurs progénitures en vie se décroient. De même que si ils perdent du poids, la tendance est que ces ours s’approchent davantage de villages pour y découvrir de la nourriture. Ceci donne l’impression que leur population augmente… »


Plus d’info sur le site officiel de la Nasa – GO >>


=> Si vous souhaitez en savoir davantage sur les ours polaires:


– lisez l’article sur les ours polaires dans l’arctique norvégien écrit avec la courtoisie de l’Institut Polaire Norvégien.


– lisez l’article écrit par Patrick (en français et en néerlandais) publié dans le magazine Touring Explorer du mois d’octobre 2006


– consultez nos recommendations de lectures et de DVD


 


  

  • Catégories

  • ARCTIC 4 EVER

  • Archives